mercredi 3 octobre 2007

Immobilier... en baisse ?

La FNAIM, Fédération Nationale de l'Immobilier annonce que la progression des prix semble un peu se tasser, pour de l'immobilier ancien l'augmentation serait de +4,7% (+7,1 en 2006) et pour celle du marché locatif +1,6 (+3,6 en 2006).
C'est dans sa lettre de conjoncture du mois d'octobre que la FNAIM livre le bilan des "hausses de l'année 2007". C'est surtout les biens immobiliers de l'ancien qui bénéficie de la baisse de l'augmentation, " les prix de l'ancien ont désormais retrouvé un rythme de variation des prix voisins de celui observé entre 1995 et 1999".

Enfin la FNAIM ne prévoit pas une baisse nette des prix de l'immobilier.

Enfin l’affaire des subprimes, qui a déclenché une crise immobilières aux Etats-Unis, n'est, selon la FNAIM, pas prête d'avoir des échos en France.
Les emprunts se font de plus en plus à taux fixe, et le nombre d'annuité de remboursement à augmenter, les gens n'hésitent plus à emprunter sur 25-30 ans.

Le prix de l'immobilier reste très cher et tout le monde ne peut pas devenir propriétaire.





2 commentaires:

Fab' a dit…

Cela fait des années qu'on dit que l'immobilier va se calmer, que ca va baisser ...
Si il avait fallu écouter les "légendes urbaines", il n'y aurait plus eu de propriétaires depuis belle lurette car tout le monde attendrait la baisse des prix et des emprunts ...

Mais bon, j'espère tout de même que ca va se calmer.
Je me rappelle que lorsque que j'étais petit, pour un million de francs on avait une belle maison avec jardin par chez. Maintenant pour 150 000 euros, on a un studio.. et encore ...

Une véritable folie l'immobilier.

Mais bon, je dis ca mais je suis aigris, je suis devenu propriétaire avec un emprunt a 28 ans et je beneficie pas du paquet fiscale du gouvernement ni de la baisse des prix :oD
C'est vraiment trop injuste :oD

Anonyme a dit…

Enfin c'est toujours pareil...
Moi, je gagne trop pour beneficier de erduction ou d'aide... mais je gagne pas assez pour pouvoir acquerrir.

S'endetter sur 30 ans s'est un peu beaucoup... puis vu la crise économique française actuelle...