mercredi 3 octobre 2007

Affaire Maddy : un enqueteur portugais mis à pied

La question est de savoir si un jour, nous saurons la vérité sur ce qui s'est passé, la nuit du 3 mai dans la station Balnéaire Portugaise, Praia Da Luz, où la petite Madeleine McCann âgée de 4 ans disparaissait.

Au départ les enquêteurs portugais ont privilégié la thèse de l'enlèvement, en effet au moment de la disparition, la petite fille était seule, ses parents l'avaient laissée avec leur deux plus jeunes enfants, pour aller manger dans un des restaurants du complexe hôtelier.
Depuis le début du mois de septembre, les enquêteurs portugais semblent suivre la piste criminelle, et les principaux suspects sont les parents de Maddy.
Bien qu'il soit assez choquant de penser que les parents puissent être impliqués, la police portugaise ne veut écarter aucune piste.

Dans cette affaire la police locale est secondée par des enquêteurs britanniques, d'où les Mc Cann sont originaires.
Et si depuis hier, c'est l'effervescence autour de l'affaire, ce n'est pas en terme de preuve ou de suspect, mais à cause de la destitution du chef des enquêteurs portugais.

Gonçalo Amaral, le chef des enquêteurs portugais, s'était exprimé mardi devant les journalistes de Diario de Noticias sur l'aide de la police Britannique"[ils] travaillent uniquement sur ce que prétend le couple McCann et qui leur convient". Ce sont ses propos qui sont la cause du limogeage du chef des enquêteurs.


Une affaire qui piétine, et qui fait débat même chez les enquêteurs, mais pour le moment aucune trace de la petite Maddy.
Une affaire riche en rebondissement, mais ou la vérité semble difficile à trouver.

1 commentaire:

Fab' a dit…

Terrible histoire que celle là ...
Mais elle prend le chemin des enquêtes non résolues ...

La police portugaise a tout a fait raison de n'omettre aucune piste, même les plus immorales ...