mercredi 16 décembre 2009

CHRU Tours : Greve en pneumologie

Je suis aujourd'hui très fière et envieuse de mes collègues de pneumologie qui ont osés dénoncés nos conditions de travail.
Aujourd'hui dans le Nouvelle République, un article nous apprend que le personnel soignant du service de pneumologie est en grève. Les raisons de cette grève les conditions de travail : manque de personnel, appel pour revenir lors des repos, heures supplémentaires qui s'accumulent...

Hélas les infirmières et aides soignantes du service de pneumologie ne sont pas les seules à vivre des conditions de travail dégradés.
Nous devons actuellement remplacé et pallier les arrêts. Mais il ne faut pas croire nous ne sommes pas plus en arrêt maladie qu'ailleurs. Les femmes enceintes ne sont remplacés qu'un mois après leur accouchement, pareil pour les départs en retraite ou les mutations de service... Et qui compense, celles qui reste qui du coup voient leur repos sauté et la fatigue s'accumule.
Oui cela semble bien dérisoire, mais bon nous sommes aux services des patients, si nos conditions de travail se dégradent c'est eux les premiers touchés, et les conséquences peuvent être dramatique...

Ne vous inquietez pas le service de pneumologie continue à accueillir des patients, en effet nous sommes assignés en cas de grève...
Mais bon je pense qu'il fallait enfin dénoncé nos conditions de travail...

ps: Je suis tout à fait consciente que la dégradation des conditions de travail ne touche pas que le CHRU de Tours mais d'autres hôpitaux et clinique...
Mais bon peut-on vraiment faire des économies de santé en négligeant les patients ...

1 commentaire:

JMC a dit…

Ca fait plaisir de voir que le personnel réagisse, le problème du manque de personnel touche toute la santé en général. Mais c'est un premier pas important, il est temps que le personnel soignant puisse exercer dans de bonne conditions !